William Shakespeare était-il juif ?

Les expéditions en Irlande

La présence d'une lrlande catholique alimentée en armes, en combattants et en vivres par l'Espagne sur la façade Atlantique de l'Angleterre ne cessa de constituer une menace existentielle pour la monarchie Britannique appuyée sur la nouvelle religion Réformée. Avant et après la tentative d'invasion de 1588 par l'Armada Espagnol, de nombreuses rébellions et tentatives d'y constituer une tête de pont invasive eurent lieu en Irlande et nécéssitèrent l'organisation par l'Angleterre d'expéditions militaires pour contrer cette menace. L'une d'elle fut confiée au Comte d'Essex en 1599 et, en dépit d'un déploiement considérable d'hommes et de moyens financiers, elle fut un échec complet, d'autant plus misérable que William Shakespeare avait écrit Henry V au moment du départ de l'armée d'Essex pour l'Irlande et qu'Heny V représente de l'avis des spécialistes, l'oeuvre exaltant avec le plus de force et de grandeur les valeurs de courage, de détermination et de succès d'une campagne militaire victorieuse menée par une petite troupe de soldats contre une force largement supérieure en nombre. A Azincourt, les forces Anglaises menées par Henry V et dominées à 1 contre 5 par les forces Françaises remportèrent une des plus éclatantes victoires de l'histoire militaire tandis qu'en Irlande, les forces d'Essex supérieures en nombre et en armement furent constamment humiliées par celles de la rébellion Tyrone. Imaginez les sentiments de l'aristocratie Anglaise vis à vis du Comte d'Essex lorsque, sortant d'une représentation de Henry V, ils apprenaient la nouvelle de l'abandon en ras de campagne de son armée par le général Essex et son retour précipité à Londres.

 

 

 
Henry V speech 2 par Guliver-de-Bastille



11/03/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres