William Shakespeare était-il juif ?

La légende du braconnage

Longtemps les historiens ont pensé que William Shakespeare aurait pu fuir à Londres pour échapper à la colère de Sir Lucy de Charlecote dont il aurait braconné les terres et dont il se serait moqué dans une poésie mordante.

"Sir Thomas était si désireux de posséder tant de cerfs
que les cornes sur sa tête le plus naturellement du monde apparurent.
N'avait-il pas oublié d'adorer un cerf ? Mais quoi alors, il avait une femme
qui prit la peine de lui trouver des cornes pour qu'elles lui durent la vie entière".

Cette hypothèse de braconnage n'est pas acceptée par tous les historiens même si la thématique des cornes apparait dans plusieurs des pièces de Shakespeare.





29/05/2010
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2 autres membres